L’HISTOIRE

« Le voyage de l’homme Apache », c’est l’histoire d’Oscar Henry, un homme un peu gris, retoucheur de profession, un homme dont on remarque à peine l’existence, pas plus qu’on ne remarque la petite échoppe dans laquelle il exerce son métier. Il coud, rallonge, rapièce, retouche, entouré de ses bobines de couleur, ses aiguilles, ses pièces de tissus, ses boutons. Toujours enfermé chez lui, penché sur de l’infiniment petit. Seul. Un jour, en soulevant une veste tombe … un attrape-rêves, comme seuls savent en tisser les amérindiens, et dont il va peu à peu tirer les fils pour se retrouver, ou plutôt se découvrir, lui, adulte aimant relié à la terre, au vent, aux océans, aux autres…

CHRONIQUE

Oscar Henry se raconte petit à petit, zigzags entre rêves et réalité… Il réussit à inquiéter, troubler, émouvoir, poussé par les méandres des c(h)oeurs, de la musique et de l’image. Un flux d’éléments qui nous plonge en immersion … réelle, sensorielle.
« Le voyage de l’homme Apache » c’est un spectacle musical, une histoire contée, chantée, à travers des tableaux forts et lumineux. Nicolas Chavet, raconteur et interprète se lie de la présence fantomatique de Julie K. Saunders, musicienne, venue du Texas. Et les spectateurs de les suivre, à petits pas, puis jusqu’au bout dans sa quête, se laissant entraîner par les chansons, narrations, vidéo-mapping, mise en lumière, et spatialisation du son. Un peu plus qu’un spectacle, un voyage sur le fil, ce voyage de l’homme Apache.

L'IMMERSION

Le spectacle se divise en huit tableaux qui suivent chronologiquement l’histoire. Chaque tableau entre avec son propre décor, ses personnages, son indépendance, par le changement de titres (chansons), le changement de lumière et la mise en évidence du décor progressif et, enfin la vidéo-projection et ses univers graphiques. Chaque tableau qui avance est comme un fragment du monde et la succession de leurs apparitions finit par peupler la scène devenue “ Le monde est une scène et la scène est un monde”

Le voyage de l’homme Apache est un concert/spectacle qui se veut immersif.

La musique et les chansons :

Toutes les chansons du spectacle sont originales et ne sont tirées d’aucune autre. Les textes (co-écrits avec Maryline Beury) sont écrits avec soin et ont pour but d’alimenter le caractère onirique de l’histoire. Ils plongent l’auditeur dans des tableaux profonds où l’environnement et les personnages l’incitent à la rêverie et à l’étonnement. Les mots choisis peuvent parfois faire frémir. On y parle de loups, de vampires, d’une fille aux cheveux de mousse bleue, monstres énormes, mais aussi de lieux intrigants comme une grotte dans les montagnes enneigées, d’une forêt la nuit éclairée par la lune, d’un bateau prisonnier de la tempête aidé par des fantômes de moussaillons etc. On y parle également d’amour, d’évasion, de voyage, de courage, de prise de conscience : tous les ingrédients pour un bon parcours initiatique.

Management : Germain KPAKOU

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Booking :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Artiste :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.